logo icone

5 conseils pour éviter une grossesse non désirée

Grossesse non désirée

En Afrique, les grossesses non désirées constituent un véritable problème.

Sur un continent où le sexe et la sexualité restent encore tabous, la jeune adolescente qui tombe enceinte sans le vouloir et sans même comprendre ce qui lui arrive se trouve livrées à elle-même. Sans réelle possibilité de trouver de l’aide et du soutien, elle doit faire face à une situation totalement inconnue. Résultat des courses, le taux d’avortement peu sûrs n’a jamais été aussi élevé.

Selon l’OMS, en Afrique les filles âgées de 15 à 19 ans représentent 25 % des avortements à risque, bien plus que dans les autres régions les moins développées. Selon plusieurs enquêtes, les adolescentes africaines ont moins de connaissances et d’accès aux contraceptifs que les femmes mariées ou adultes.

Définition : Qu’est-ce qu’une grossesse non désirée ?

Une grossesse non désirée est une grossesse non planifiée, non prévue. Une grossesse qui arrive à un moment où on n’est ni prêt pour s’en occuper, ni suffisamment mûre pour éduquer l’enfant qui naitra. Autrement dit, c’est une grossesse qui se arrive contre ta volonté d’avoir des enfants.

Comme on le dit : il vaut mieux prévenir que guérir ! Mamafrica Santé te donne quelques conseils afin que tu prennes tes dispositions pour éviter que toi ou quelqu’un de ton entourage se retrouve dans cette situation.

1_Informe-toi sur le sexe et la sexualité

Dans notre société africaine, le sexe reste encore un sujet tabou, cela, malgré l’apparence d’une forme de modernité. Mais aujourd’hui avec l’internet, tu peux apprendre plein de trucs toi-même sans être gêné (c’est entre toi et ton téléphone !). Ou tu peux t’adresser à quelqu’un de ton entourage avec qui tu te sens à l’aise, une grande sœur du quartier, la tantie choco de la famille (il y en a toujours une dans chaque famille). Il est préférable de prendre quelqu’un d’un peu plus âgé, qui a déjà une expérience de la vie. Ou encore un professeur, en gros quelqu’un qui pourra bien t’expliquer tout ce que tu dois savoir.

2_Retiens-toi si tu peux

L’abstinence sexuelle, c’est quand tu décides toi-même de ne pas avoir ou d’arrêter les rapports sexuels pendant un moment. La période dépend de chacun. Par exemple, tu peux dire pas de sexe avant le mariage, ou pendant que je vais à l’école, ou encore pendant que je vis chez mes parents, etc…

En tout cas, c’est le top des tops des méthodes pour éviter une grossesse non désirée.

Pas de vie sexuelle, pas de grossesse. Alors ma chérie, on garde les jambes bien fermées 🙂

 

3_Priorise tes études ou ton activité professionnelle

Nos parents nous ont toujours dit : ton premier mari ou ta première femme, c’est ton travail !

L’un des pièges les plus courants dans cette histoire, c’est la précarité! Les jeunes filles ont une tendance démesurée pour l’argent facile, le besoin de “briller” parmi ses copines. Et ce comportement amène à “s’offrir” au premier venu, et résultat : tu te retrouves avec une grossesse non désirée.

Mais si tu prends le courage de t’accrocher à tes études ou à ton travail, tu t’assures un bel avenir avec tes propres choix.

4_Avoir des rapports sexuels protégés : utilise le préservatif

Lorsque toi et ton partenaire utilisez un préservatif, non seulement, tu as moins de risque de tomber enceinte (parce que le risque zéro n’existe pas), mais tu te protèges des MST/IST (Maladies/Infections sexuellement transmissible).

5_Utilise une méthode contraceptive

Si tu ne peux pas te retenir (abstinence sexuelle) , rends-toi dans une maternité ou prends un rendez-vous avec un gynécologue afin qu’il t’explique les différentes méthodes de contraceptions. Tu choisiras celle qui te conviendra le mieux ! Il y en a pour tout les goûts.

A lire : Gynécologues à Abidjan

Pour rappelle, une méthode contraceptive (pilule ou injection), ne protège pas contre les MST (Maladies sexuellement transmissible) et les IST (Infections sexuellement transmissible).

La pilule du lendemain

La pilule du lendemain fait partie des méthodes contraceptives d’urgence.

  • si tu n’as pas pu te retenir,
  • si tu n’es pas non plus allé voir la sage-femme ou le gynécologue pour une méthode contraceptive,
  • si tu as eu des rapports sexuels non protégés

Cours vite à la pharmacie te prendre une pilule du lendemain.

La pilule du lendemain est un médicament vendu en pharmacie, qui permet d’éviter une grossesse quand il y a eu un rapport sexuel non protégé en période de fécondité pour la femme. Il doit être pris dans les 3 jours (maximum) après un rapport sexuel avec un risque de grossesse.

La pilule est certes un médicament mais elle est en libre service, c’est-à-dire pas besoin d’ordonnance pour l’acheter.

A lire aussi : Comment bien prendre la pilule du lendemain

Voilà, tu as dorénavant toutes les armes pour faire le bon choix.

Alors les GPP : Génération Pressée-Pressée (c’est ainsi qu’on les appelle ici en Côte d’Ivoire) pour finir un dernier conseil : quand on est pressée, on respire un grand coup, et on ralentit un peu. Parfois, en allant trop vite, on a des accidents.

Avoir un bébé, c’est une responsabilité et ça doit rester un bonheur ! Si on n’est pas prête, si on n’a ni travail ni argent ni famille sur qui compter, cela peut malheureusement tourner au cauchemar.

Cet article t’a été utile ? Dis-nous en commentaire!

Vous voulez en savoir plus? Recevez gratuitement notre guide complet sur la santé en Côte d'Ivoire !

Add Comment

Your email is safe with us.

Recevez gratuitement

Notre Guide Complet Sur Votre Santé En Côte d’Ivoire

Connaissez-vous tous les sites de Mamafrica pour vous faciliter le quotidien ?
This is default text for notification bar

Se connecter Mamafrica santé : La 1ère plateforme de recommandation des médecins et professionnels de la santé en Côte d’Ivoire.

Pour une connexion ou une création de compte plus rapide utilisez un compte de réseau social.

ou

Les détails du compte seront confirmés par email.

Réinitialiser votre mot de passe